dans le cadre d’un contrôle judiciaire.

Depuis le 1er juin 2007, la loi du 4 avril 2006 renforçant les dispositions relatives à la prévention et la répression contre les mineurs, l’ACJUSE apporte une réponse rapide et efficace à ce type d’infractions en prévenant la récidive par le biais d’un contrôle judiciaire strict, en engageant avec l’auteur, dès le début de la procédure, un travail de réflexion sur les faits commis par le biais d’une prise en charge socio-judiciaire et psychologique.